Les plateformes NFT

Les plateformes NFT

Les plateformes NFT se multiplient de mois en mois, voir de semaines en semaines.

Tout va très vite aujourd’hui dans le milieu des NFT et de la blockchain.

Il peut être fastidieux pour les artistes, les acheteurs, les collectionneurs ou tout simplement les curieux, de trouver LA plateforme NFT qui leur convient. Car toutes les plateformes ne se ressemblent pas, elles ont toutes leurs spécificités.

Illustration de l'article Les plateformes NFT

Qu’est ce qu’une plateforme NFT ?

Avant toute chose, expliquons ce qu’est une plateforme NFT.

Si jamais la notion de NFT est encore floue pour vous, j’ai consacré un article complet à l’expliquer :

👉 NFT : Définition et explications.

Une plateforme NFT est un site internet permettant la création (« mint »), la mise en ligne, la vente et la revente de NFT.

On désigne plus couramment ces plateformes NFT sous le nom de « marketplace NFT« .

Une marketplace NFT est généralement liée à une blockchain et sa cryptomonnaie. Actuellement, la plus utilisée pour les NFT est la blockchain Ethereum, ayant pour cryptomonnaie l’Ether (ETH). Mais il en existe d’autres comme nous le verrons dans cet article.

Ces marketplaces ne sont ni plus ni moins que des boutiques en ligne, avec pour particularité de générer le fameux certificat d’authenticité de chaque œuvre, le smart contract, sur la blockchain.

Enfin, autre spécificité propre aux plateformes NFT, la vente sur ces sites ne s’arrête pas à la transaction artiste/acheteur, les marketplaces sont également de vastes seconds marchés. Et c’est là tout l’intérêt qu’y trouvent les collectionneurs et investisseurs. Après l’achat auprès de l’artiste vendeur, certains acheteurs remettent plus ou moins rapidement en vente leur NFT, afin de faire un profit sur l’œuvre.

Ce qui n’est pas le cas de tous les acheteurs bien évidemment, certains souhaitent former une ou plusieurs collections à conserver précieusement.

Tour d’horizon des principales plateformes NFT

Comme indiqué dans l’intro de cet article, les plateformes foisonnent sur le web, associées à tout un florilège de projets ou d’acteurs déjà bien installés dans la cryptosphère.

L’objectif ici n’est pas de présenter une liste exhaustive de toutes ces plateformes, mais d’en présenter quelques unes, afin d’avoir un aperçu de ce qui se fait aujourd’hui dans ce milieu à la puissante émergence.

OpenSea : la plateforme NTF incontournable

Je ne peux démarrer ce tour d’horizon par une autre plateforme NFT qu’OpenSea.

Non parce que ce serait la « meilleure », ni parce que c’est une préférence personnelle, mais c’est tout simplement à ce jour la première marketplace en terme de volume de visites et de transactions.

Selon le site DappRadar, le volume des transactions totales sur OpenSea s’élève à ce jour à environ 6 billions de dollars…

De nombreuses catégories de NFT y sont représentées : artwork, collectibles, musique, items de jeux vidéos, gif et bien d’autres…

La procédure d’inscription est à l’image du site, simple et intuitive. Il suffit de connecter son portefeuille de cryptomonnaie (crypto wallet). Si vous n’en avez pas OpenSea vous propose d’en créer un avec Metamask. Plusieurs wallet sont compatibles avec la plateforme NFT OpenSea, comme Torus, Coinbase wallet, Trustwallet et bien d’autres.

A noter qu’il est également très simple de créer ses NFT sur OpenSea.

Néanmoins le point faible de cette plateforme NFT est aussi sont argument premier, c’est la plus vaste qui existe. Il est donc difficile d’y être visible pour un artiste. Ce qui demande un indispensable travail de communication pour amener des potentiels acheteurs jusqu’à ses œuvres.

Page d'accueil OpenSea, une des plateformes NFT
Page d’accueil de la plateforme NFT OpenSea

Rarible : la plateforme NFT communautaire

La seconde star des plateformes NFT.

Ce qui fait la force de Rarible, outre sa réputation bien établie et ses artistes incontournables, c’est sa communauté. Ils ont par exemple leur propre token : le RARI. Ce qui leur permet de donner la parole aux détenteurs de ce token, formant la communauté. C’est ce qu’on appelle une Decentralized Autonomous Organization (DAO). L’objectif de ces DAO étant d’être pleinement dépendants des membres de la communauté dans la prise de décision et l’avenir de celle-ci.

Même s’il existe bien évidemment de nombreuses catégories de NFT sur Rarible, cette plateforme NFT est plus imprégnée par le monde art numérique que sa cousine OpenSea. Et à vrai dire, cela se voit au 1er coup d’œil en arrivant sur la page d’accueil.

Page d'accueil site Rarible, une des plateformes NFT
Page d’accueil de la plateforme NFT Rarible

Tout comme OpenSea, Rarible est liée à la blockchain Ethereum et sa cryptomonnaie l’Ether. Ce qui est synonyme de gas fees (frais de transaction) potentiellement élevés lors des achats et ventes.

Solanart: la plateforme NFT émergente

Parlons sans plus attendre de Solanart.

Pour la simple et bonne raison que celle-ci propose un argument de taille dans la bataille des marketplaces NFT : comme son nom le suggère elle est basée sur la blockchain Solana. Concurrente directe d’Ethereum.

Cette plateforme a fait des émules notamment pour ses collections Degenerate Ape Academy ou Aurory.

L’argument alléchant de cette plateforme NFT est qu’elle n’est PAS sur la blockchain Ethereum. Par conséquent les fameux (et surtout détestés) gas fees sont beaucoup moins élevés. Ce qui rend Solanart plus accessible que ses concurrentes.

Page d'accueil Solanart, une des plateformes NFT
Page d’accueil de la plateforme NFT Solanart

Notons que sur Solanart on ne peut créer des NFT directement afin de les vendre. En effet cette plateforme, comme d’autres plateformes NFT populaires, effectue un filtrage des collections en vente. C’est à dire que l’équipe de Solanart analyse les demandes de collections avant de les ajouter à sa plateforme. Ce qui a l’avantage indéniable de ne proposer que des NFT certifiés et de qualité. Contrairement à OpenSea par exemple où tout le monde peut créer sa collection très facilement et sans filtrage préalable.

Les crypto wallets actuellement compatibles avec Solanart sont Sollet, Phantom et Solflare. A l’image des autres plateformes NFT, la connexion est simple et rapide.

Cela va de soi mais retenons tout de même qu’ici les transactions se font uniquement en Solana ($SOL) !

SuperRare : la plateforme NFT minimaliste et élitiste

SuperRare est moins plébiscitée par la majorité, et pourtant elle vaut plus qu’un détour.

Car elle prône une identité propre, celle de la qualité de l’art numérique qu’elle propose. Et par association, la rareté des œuvres de son marché.

Pour cultiver cet esprit d’exclusivité, SuperRare fonctionne sur invitation. Il faut donc être contacté et/ou accepté par la team pour vendre en tant qu’artiste sur cette marketplace. L’équipe s’assure également que les NFT de leur plateforme ne soient disponibles nulle part ailleurs.

Page d'accueil SuperRare, une des plateformes NFT
Accueil minimaliste chez SuperRare !

SuperRare est liée à la blockchain Ethereum, tout comme OpenSea et Rarible. Les transactions se font donc en ETH, via les portefeuilles crypto comme Metamask ou Formatic.

Enfin, précisons que les prix moyens des NFT sur SuperRare sont plus élevés que sur les plateformes plus connues.

En effet, n’oublions pas que qualité et rareté sont des arguments qui ont un côut, c’est d’autant plus valable pour les NFT. Et c’est cette position sur le marché que SuperRare a choisi.

Nifty Gateway : une géante des premiers temps

Nifty Gateway est une des grosses plateformes NFT ayant émergées dans les débuts de l’ère des NFT.

Elle est notamment connue pour être la plateforme ayant réalisé une des premières grosses transactions d’un NFT, qui n’est autre que l’œuvre CROSSROAD #1/1 de l’artiste Beeple, vendue pour la modique somme de 6 600 000 dollars.

Le tweet de Nifty Gateway annonçant la vente de l’œuvre CrossRoad de Beeple

Nifty Gateway est une belle plateforme, exposant des artistes talentueux.

Exception notable sur Nifty Gateway, contrairement à la majorité des plateformes NFT, on achète ici avec de la monnaie « fiat », c’est à dire de la monnaie fiduciaire classique, des dollars en somme !

Les plateformes NFT dédiées

Nous avons vu ci-dessus un échantillon de 5 plateformes NFT, ou marketplaces, largement utilisées dans le monde des NFT. Ces sites sont plus ou moins accessibles à tous, selon leur politique d’entrée, mais ont en commun de proposer une multitudes de collections, provenant d’une myriade d’artistes différents.

Sachez qu’il existe également un autre type de plateforme très répandu et qui s’avère en réalité complémentaire à celles dont nous avons déjà parlé.

Les sites de ventes directes

Il s’agit des sites de ventes (mint) directes.

Pourquoi directes ? Parce que ces plateformes sont créées par les équipes artistiques elles-mêmes, afin de vendre en direct leurs œuvres. Après un long travail de communication bien sûr.

Et bien souvent, dans ces cas précis, qui sont nombreux, les plateformes géantes n’interviennent qu’en second marché. C’est à dire lorsque les premiers acheteurs des NFT d’une collection vont chercher à revendre leurs biens.

Prenons un exemple célèbre, la plateforme Larva Labs, qui n’est autre que l’équipe de créateurs des fameux CryptoPunks et Autoglyphs, figurant parmi les collections NFT générant le plus de transactions.

Plateforme NFT Larva Labs, une des plateformes NFT dédiées.
Plateforme NFT Larva Labs, avec les collections CryptoPunks et Meetbits.

Larva Labs fait même office de second marché pour ses œuvres, ce qui n’est pas le cas de toutes les collections NFT.

Bien souvent, une team de créateurs d’une collection NFT ouvre un site afin de présenter le projet, la collection, la roadmap et créer une page de vente, majoritairement avec l’onglet MINT.

Ensuite, selon le projet, le site n’est plus ou peu utilisé, et le second marché de la collection se déroule sur les plateformes NFT célèbres que nous avons évoqué 👆.

Plateformes NFT : résumons

  • Les plateformes NFT ou marketplaces sont des sites de transactions liés à une blockchain.
  • On peut y créer, vendre et acheter des NFT.
  • Il existe plusieurs types de plateforme NFT, avec des politiques d’accès différentes.
  • La principale blockchain utilisée par les plateformes NFT est Ethereum mais il en existe d’autres, comme Solana.
  • Ces marketplaces sont d’immenses seconds marchés.
  • Certains créateurs vendent en premier lieu leurs œuvres via leur propre plateforme créée pour l’occasion.

Nous reviendrons plus précisément dans de futurs articles sur certaines de ces plateformes ou certaines catégories bien précises.

Car qui que nous soyons il est intéressant de connaître précisément les fonctionnalités et le potentiel de chacune, afin de bien choisir celle ou celles qui optimisera au mieux l’activité recherchée.

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires avisés et de partager ici d’autres plateformes NFT que je n’ai pas évoqué !

A très vite dans le Cercle NFT 🙏

One thought on “Les plateformes NFT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.